Age
34 ans
Hauteur
175 cm - 5'9''
Poids
57 kg - 127 lbs
Poitrine
88 cm - 35'' A
Taille
65 cm - 26''
Hanches
90 cm - 35''
Confection
36
Pointure
41
Yeux
Bleus
Cheveux
Blonds

COMEDIENNE MUSICIENNE CHANTEUSE MODELE

 

 

Elle s’est formée au Conservatoire National de Région de Rennes, au Cours Charles Dullin (Paris) et au Magasin (Malakoff).

Elle a suivi plusieurs stages : avec Jean Boillot à l’Abbaye royale de Saint Jean d’Angély, Hélène Vincent au CDN d’Angers, Jack Waltzer (Actor’s Studio), Puzzle Théâtre (jeu masqué et théâtre invisible), Rodrigo Garcia (Les Chantiers Nomades), Ali Ihsan Kaleci (Autonomie de l'acteur - Ayn Seyir)...

 

Elle a joué notamment (rôle d’Ingrid) dans Peer Gynt d’Ibsen, mis en scène par Jean-Pierre Berthomier et Philippe Faure à Poitiers, dans Trichromie pour une chrysalide à l’occasion de l’inauguration des nouveaux locaux de l’APMAC à Saintes, dans La Cour des Miracles par la Cie Théâtre Nomade à Paris, dans Légendes mis en scène par Patrick Henniquau (Cie Moulin Théâtre) en Charentes, dans Le Bal des Pieds mis en scène par Anne Carrard avec la Cie des anges Mi-Chus à Paris, dans Au delà de toute zone interdite mis en scène par Michel Grateau avec la Cie d'un Jour, dans La déambule Poussière et Le Balancier avec la Cie Tribu Collectif Poussière, dans Les Voyages Imaginaires avec la Cie Rouge Crinoline, Un Papa d'Enfer! avec la Cie. Théâtre Amazone, Les Débordements de Roussalka o la fuente gloriosa nueva mis en scène par Juliette Mézerguez (Cie. Théâtre Bouche d'Or), Les Chiennes d'Eduardo Manet mis en scène par Dominique Biton (Cie. Théâtre Bouche d'Or)...

 

Elle est également auteur de trois pièces : Souviens-moi, qu’elle joue dans le cadre des « 20 ans chez Gauthier » (Association L’Oeil en Colimaçon) mis en scène par David Thépault , Les Echappés, qui a donné naissance à un premier "chantier.com" le 8 Mars 2006 à la Villa Mais d’Ici à Aubervilliers et qu'elle a créé en résidence , soutenue par la Région Poitou-Charentes, en Mars 2007 avec la Cie Théâtre Amazone et Les Débordements de Roussalka o la fuente gloriosa nueva créé au sein d'un collectif avec la Cie. Théâtre Bouche d'Or en 2009 à Paris.

Elle a dirigé les comédiens et réalisé la création lumière du spectacle Porque van a gritar/Parce qu'ils vont crier! de Miranda Aboal avec la Cie théâtre Amazone au Théâtre de Nesles.

 

Elle a suivi une formation musicale aux Conservatoires de Saintes, d’Angoulême et de Rennes et joue de la flûte traversière, du piano et de l’accordéon diatonique et du bandonéon. Elle chante (mezzo-soprano) et a travaillé avec Marie-Claire Cottin à Paris et avec Nessim Bismuth à La Rochelle.

Elle a composé et interprêté la partition musicale sur En fugue, spectacle de poésie de Rimbaud avec Sarah Perrin (au Centre Les Halles-Le Marais, à Paris et au Festival d'Avignon 2007 au Théâtre des Halles).

Elle a joué dans les groupes "Les P'tits des toîts" (Poitiers) et Dattola (Paris). Elle joue dans la troupe "Une chanson dans ma mémoire" à l'occasion des éditions du Festival XYZ du son et mot nouveau depuis trois ans.

 

Elle travaille depuis deux ans avec la metteur en scène Isabelle Astier à Miquelon pour la création de spectacles avec les jeunes insulaires.

 

Elle a travaillé avec de jeunes créateurs en tant que modèle mannequin ( photographes, plasticiens, sculpteurs, bijoutiers, stylistes...)

 

 

 

Lundi 10/12/2012 à 20h30 - Roussalka au Magasin (Malakoff)

Dimanche 02 Décembre 2012

Photo : Thomas Poussevin Les Débordements de Roussalka o la fuente gloriosa nueva - Cie Théâtre Bouche d'Or

 

Ecriture et conception : Marine Biton Chrysostome & Juliette Mézergues
Mise en scène : Juliette Mézergues
Interprétation : Marine Biton Chrysostome
Musique : El Kinki
Vidéo : Oriane Descout

Lumières : Jérôme Jousseaume

Durée : 1 heure

Une femme dans l'eau. Elle se raconte par bribes. Des images s'impriment sur son corps. La vidéo, la musique et les sons l'accompagnent autant qu'ils la contraignent.


"Un appel au rêve" (Les Trois coups) "une performance étonnante à voir" (Sud-Ouest) "Une invitation à l'immersion" (Le Littoral)

http://www.theatrebouchedor.org/

 


Avec le soutien de la Cie Vagabond - Le Magasin, dans le cadre de ses rencontres "TVA, Théâtre à Valeurs Ajoutées"


La jauge étant limitée, merci de confirmer votre venue au 06 62 68 12 26
ou par mail : theatrebouchedor@yahoo.fr


La CompagnieThéâtre Bouche d'Or
31, rue du Cormier
17100 Saintes
06 62 68 12 26 / 06 08 05 60 32
theatrebouchedor.org
www.theatrebouchedor.org


Les Débordements de Roussalka o la fuen te gloriosa nueva

Mercredi 28 Juillet 2010

A Saintes - Juillet 2010

17 juillet 2010 06h00 | Par Didier Faucard

Un moment de rêve

« Les débordements de Roussalka » au Pas Sage, une performance étonnante à voir.

Marine Biton est Roussalka. PHOtO Lauren Marine Biton est Roussalka. PHOtO Laurent Jahier

Partager writePartager('http%3A%2F%2Fwww.sudouest.fr%2F2010%2F07%2F17%2Fun-moment-de-reve-141492-1531.php','Un+moment+de+r%C3%AAve'); FacebookFacebook TwitterTwitterStumbleUponStubleupon DiggitDiggMyspaceMyspace DeliciousDeliciousLiveLive G bookmarksG bookmarksRedditReddit LinkedinLinkedin

 

Si une création artistique doit surprendre, interpeller, amener à réfléchir, alors « Les Débordements de Roussalka o la Fuente Gloriosa Nueva », présenté par la compagnie du Théâtre Bouche d'Or et interprété par Marine Biton est une belle réussite.

Car ce sont bien ces impressions qui trottent dans la tête, lorsque les lumières s'éteignent définitivement sur la prestation de Marine Biton. Ou plutôt la performance, car c'est bien de cela qu'il s'agit. Pendant une heure, elle incarne Roussalka. Non, elle l'est. Créature féminine, immergée dans une demie sphère remplie d'eau. Elle ne la quitte jamais, lieu protecteur où elle se meut.

OAS_AD('Position1');

Tantôt lovée contre la paroi, tantôt accroupie, à genoux, assise ou debout. Marine Biton interprète Roussalka par les mots, le texte, mais aussi au travers du langage de son corps. Un corps sur lequel se trouvent parfois projetés des images.

Une eau purificatrice

Tout au long du spectacle Roussalka se raconte. Elle évoque sa fragilité, ses peurs, ses craintes, ses colères. Surtout sa phobie de la saleté. Son besoin de se débarrasser des salissures du monde, des difficultés que cela représente. Une obsession qui vire au paroxysme quand elle affirme, « c'est moi qui suis sale en dedans. » Comme si le matériel, le vivant n'étaient, en fait que des entraves

L'eau est, pour elle, le seul et unique élément protecteur et purificateur. Le seul capable de la débarrasser de cette crasse. Et lorsqu'au moment du final effectué dans un chant, Roussalka replonge dans l'eau, le spectateur comprend que ce plongeon est définitif.

Hors du temps

Parfois déroutante, l'obsession de Roussalke n'est jamais pesante., ne tombe jamais dans la pathologie. Au contraire. Le jeu de Marine Biton est parfaitement soutenu par les projections vidéos (les rêves, les souvenirs de Roussalka), la musique mêlant électro et acoustique d'El Kinki et les jeux de lumières de Jérôme Jousseaume

Cette fusion offre au spectateur un moment fascinant, hors du temps, où l'humour et la poésie sont également présents. La semi -nudité de la comédienne-elle porte une culotte couleur chair- n'est jamais un souci. Elle participe à la beauté troublante du personnage. Sans voyeurisme aucun.

Cette impression de beauté est encore accentuée par le choix du lieu du spectacle. Cette petite cour, derrière le jardin du Passage, lieu, lui aussi magique, est un lieu propice à l'intimité qui sied au spectacle qui passe bien trop vite (1).

(1) « Les débordements de Roussalka » est donné ce soir encore au Pas Sage, 5 bis rue Dangibeaud, à 22 h 30. Entrée 10 et 13 euros. Restauration possible, apéritif offert. Déambulation dans le jardin à partir de 20 h 30.

Saintes · Charente-Maritime

Les Débordements de Roussalka O La Fuente Gloriosa Nueva

Samedi 16 Mai 2009

La Cie Théâtre Bouche d'Or

a l'honneur d'être accueillie par

l'Aquarium tropical de la Porte Dorée

à l'occasion de la Nuit des Musées

pour deux représentations exceptionnelles de sa nouvelle création

Les débordements de Roussalka
O la Fuente Gloriosa Nueva

le 16 mai 2009 à 19h15 et 20h30

293 avenue Daumesnil - 75 012 PARIS
Métro Porte Dorée


À l'occasion de sa visite de l'Aquarium, le spectateur pourra découvrir cette performance théâtralisée, réunissant musique et vidéo autour de la comédienne Marine Biton Chrysostome.
Roussalka vit dans une bulle et rêve de disparaître dans des chutes d'eau amazoniennes. Pourtant, elle reste enfermée dans un univers urbain. Son désir de grands espaces, son besoin irrépressible d'eau et son impossibilité à échapper au quotidien sont mis en perspective à l'Aquarium tropical, interrogeant notre rapport, en tant qu'habitant de grande métropole, à la nature et au monde qui nous entoure. Ici, l'Aquarium cristallise ses rêves d'ailleurs tandis qu’elle nous raconte ses obsessions, ses souvenirs, ses cauchemars.
Marine Biton Chrysostome a choisi de placer son personnage dans l'eau. Dans cet élément, Roussalka peut se raconter. Dans une demi sphère de plexiglas, on peut observer son corps dénudé, saisir ses moindres soubresauts.
Le texte est dit par la comédienne, mais aussi diffusé sous forme de voix-off ou encore projeté sur un mur, tout comme les images s'impriment sur son corps ou au-dessus de lui. Rêves, souvenirs, confessions, colères... Différents niveaux de lectures s'entremêlent pour donner à voir et à entendre ces Débordements, qui s'évanouissent dans un chant quand la parole ne peut plus libérer Roussalka.


Ce spectacle dure 45 minutes. Il est déconseillé au moins de 13 ans.
L'Aquarium est ouvert de 19h15 à 22h.
Entrée libre.

ÉQUIPE DE CRÉATION :
Écriture/Conception : Marine Biton Chrysostome accompagnée de Juliette Mézergues
Direction d'acteur : Juliette Mézergues
Interprétation : Marine Biton Chrysostome
Musique : El Kinki
Vidéo : Charlie Noble et Anthony Séret
Lumières : Jérôme Jousseaume et Rachel Réard
Photo affiche : Nicolas Aristidou
Photos répétitions : Thomas Poussevin

Le site de La Nuit des Musées :
http://nuitdesmusees.culture.fr/musee.php?m=NDM-29032

La presse : http://www.lestroiscoups.com/article-30845159.html

Sur internet : http://www.facebook.com/home.php?ref=home#/pages/Paris-France/Les-Debordements-de-Roussalka-O-la-fuente-gloriosa-nueva/65429656692?ref=ts

Les Débordements de Roussalke O La Fuente Gloriosa Nueva

Vendredi 06 Mars 2009

Les Débordements de Roussalka
O La Fuente Gloriosa Nueva


12 et 26 avril 2009 à 19h00

 

au

 

YONO

37 rue Vielle du Temple - 75004 Paris

Ligne 1 / Métro St Paul


Entrée : 7

Réservations : 06 62 68 12 26

 

 

Théâtre Performance

Une femme dans une bulle. Une femme dans l'eau.

Son refuge.

Elle se noie, croyant se dérober.

Mais le monde la rattrape, sans relâche.

Elle se raconte par bribes.

Des images s'impriment sur son corps.

Des images de l'extérieur qui fragilisent son corps.

Le texte est parlé, parfois enregistré, parfois chanté.

La vidéo, la musique et les sons l'accompagnent autant qu'ils la contraignent.

 

Pour + d'infos :

Marine Biton Chrysostome imagine une première forme des Débordements de la Roussalka ou la Fuente Gloriosa Nueva en janvier 2008 au cours d’un workshop avec Rodrigo Garcia à Toulouse.

Le projet est développé et repris sous le titre De Espalda Frente al Silencio en novembre 2008 à la Villa Mais d’Ici à Aubervilliers.

 

En 2009, Marine Biton Chrysostome décide de former une équipe de création pour aboutir et théâtraliser la performance.

 

Le travail de ce collectif aboutit à la naissance des Débordements de Roussalka O la Fuente Gloriosa Nueva en avril 2009 au YONO (Paris 4).


L’équipe

Ecriture/Conception: Marine Biton Chrysostome

accompagnée de Juliette Mézergues

Direction d'acteur : Juliette Mézergues

Interprétation : Marine Biton Chrysostome

Musique : El Kinki

Images / Vidéo : Charlie Noble et Anthony Séret

Lumières : Jérôme Jousseaume et Rachel Réard

La photo : Nicolas Aristidou


Liens vers sites : mes vidéos, mes musiques, sons...


Les Echappés / Création Mars 2007

Vendredi 09 Mars 2007


Création "Les Echappés" dans le cadre d'une résidence de l'association l'Oeil en colimaçon (16) et de la Mairie de Bussac-sur-Charente: Les Vendredi 9 et Samedi 10 Mars 2007 à 20H30.

 

SALLE MUNICIPALE DE BUSSAC-SUR-CHARENTE
ROUTE DU VAL DE CHARENTE
17100 BUSSAC-SUR-CHARENTE


Marine Biton Chrysostome
Les Echappés
théâtre

 

"Les Echappés" est un spectacle de théâtre contemporain. Durée: 1H10 à 1H20.


Ecriture et mise en scène: Marine Biton Chrysostome
Avec: Luc Cerutti, Aurélie Charbonnier, Elsa Guillot et Willy Michardière
Scénographie: Rodolfo Natale
Lumières: Dominique Biton
Assistante à la mise en scène: Alicia Roda

"On a le sentiment de monter les escaliers d'un grand immeuble, de traverser les murs de temps en temps et d'entrer invisible dans un salon pour en ressortir juste quelques instants plus tard, sans avoir quasiment rien entendu (les deux qui vivent là n'ont pas besoin de se fatiguer à nous résumer bravement le contexte, à tout nous expliquer (comme dans ces mauvais films où celui qui décroche le téléphone s'exclame : "Quoi ? Jojo a cassé la voiture de Michel ? Et il avait deux grammes d'alcool dans le sang ??! Mais enfin... Non ? Il s'est enfui en courant quand la police est arrivée ?"), pas besoin de s'étendre sur les oreilles du grand-père, ils se parlent à demi-mots, à demi-phrases – ils ne savent pas qu'on est là), on entend trois m ots, cinq, et on ressort en ayant tout compris." Préface de Philippe Jaenada

 

Tarifs : 5 euros / Adulte
Gratuit - de 18 ans

 

Organisation : MAIRIE BUSSAC SUR CHARENTE Tél : 05.46.93.11.11 ou Marine au 06 62 68 12 26


Toutes les news